pistole


pistole

pistole [ pistɔl ] n. f.
• 1574; « petite arquebuse » 1544; all. Pistole, tchèque pichtal « arme à feu » pistolet
1Ancienne monnaie d'or battue en Espagne, en Italie, ayant même poids que le louis. Monnaie de compte qui valait dix livres.
2(1828) Vx Régime de faveur dans une prison (qui, à l'origine, s'obtenait moyennant une pistole par mois); quartier de la prison où l'on en bénéficiait. « Les prévenus qui ont des ressources se nourrissent “à la pistole” » (H. Calet).

pistole nom féminin (allemand Pistole, du tchèque píšt'ala, arme à feu) Gros pistolet de cavalerie (XVIe s.). Nom qui fut donné en France à un écu d'or espagnol du début du XVIe s. Ancienne monnaie de compte française, valant 10 livres.

pistole
n. f. Anc. Monnaie d'or dont la valeur variait selon les pays (France, Italie, Espagne).

⇒PISTOLE, subst. fém.
I.ARM. Au XVIe et au XVIIes., courte arme à feu portative employée principalement par les cavaliers. Il portait (...) les pistoles avec pierre à feu, premier essai du pistolet à pierre, auquel nos soldats préféraient encore, à tort, les armes à rouet et à mèche (SAND, Beaux MM. Bois-Doré, t.2, 1857, p.116).
II. A. —1. NUMISM. Monnaie d'or battue au XVIe et au XVIIes. en Espagne et en Italie, de titre et de poids analogues à ceux du louis. Pistole d'or; pistole fausse, légère, rognée; demi, double-pistole. En 1679, il y avait une quantité considérable de pistoles espagnoles et de grands écus d'or en circulation (SHAW, Hist. monnaie, 1896, p.130).
P. ext. Au XVIIIes., monnaie de compte exprimant une valeur fixe de dix livres. Appuyé d'une main sur la bête, il entama le marché (...) —quarante pistoles, hein? c'est pour rire (...) Voulez-vous trente pistoles? (...) —Non, trente-cinq. Du coup, tout sembla rompu (...). Les femmes le rejoignirent (...) trouvant, elles, que la vache valait les trois cent cinquante francs (ZOLA, Terre, 1887, p.174).
Loc., vx. Être (tout) cousu de pistoles. ,,Être fort riche`` (Ac. 1798-1878).
Rem. On utilise auj. cette métaph. dans être cousu d'or.
2. Vx. Régime de faveur dans une prison, obtenu moyennant finance; p.méton., quartier de prison où l'on bénéficie de ce régime. Être à la pistole; cellule de la pistole; chambre à la pistole. Leur dortoir, de même que leur coucher [des surveillants de la Conciergerie], ne diffère pas de celui dit de la pistole. Ce nom vient sans doute de ce que jadis les prisonniers donnaient une pistole par semaine pour ce logement (BALZAC, Splend. et mis., 1846, p.375). Tout le monde sait ce que c'est qu'être à la pistole. Moyennant finances, on peut faire venir sa nourriture et sa boisson (...) du dehors (VERLAINE, OEuvres compl., t.4, Prisons, 1893, p.384).
B.P. anal. (de forme et de couleur). Pruneau dénoyauté, aplati et rond qui a été séché au soleil et dont la couleur est jaune dorée. Synon. pruneau de Brignoles. Je mangeais avec excès des pistoles et des pommes tapées (A. FRANCE, Pt Pierre, 1918, p.125).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1544 «petite arquebuse employée par la cavalerie» (DU BELLAY, Mém., liv. 10, p.179 ds GAY); 2. a) 1619 «ancienne monnaie d'or battue en Espagne, en Italie» (D'AUBIGNÉ, Aventures du baron de Faeneste, III, 6 ds OEuvres compl., éd. E. Réaume et F. de Caussade, t.2, p.496); b) ca 1650 «monnaie de compte française valant dix livres» (LA ROCHEFOUCAULD, Apologie de M. le prince de Marcillac ds OEuvres, éd. D. L. Gilbert et J. Gourdault, t.2, p.451); c) 1828-29 «quartier de prison où les détenus bénéficient d'un régime de faveur» (VIDOCQ, Mém., t.2, p.182); 1832 «régime de faveur dans une prison» (RAYMOND); 3. 1869 «pruneaux de Brignoles» (LITTRÉ]. Au sens 1, empr. à l'all. Pistole, lui-même empr. au tch. 'ala «sifflet, flûte», puis «espèce d'arme portative» (FEW t.16, pp.624-626). Fréq. abs. littér.:158. Bbg. BEHRENS D. 1923, p.49. —COLOMB. 1952/53, p.120, 442-443. —DARM. Vie 1932, p.157. —JÄNICKE (O.). Zu den slavischen Elementen im Frz. Mél. Wartburg (W. von) t.2, 1968, p.441. —QUEM. DDL t.2. —WIND 1928, p.131.

pistole [pistɔl] n. f.
ÉTYM. Fin XVIe; emploi transféré de pistole « arquebuse à rouet » (1544) sans doute à cause du « rouet cannelé » qu'évoque la pièce (P. Guiraud); all. Pistole, tchèque pichtal « arme à feu », ou ital. pistola, p.-ê. du lat. pistare « broyer ».
1 Anciennt. Monnaie d'or battue en Espagne, en Italie, ayant même poids que le louis, et valant (au XVIIe siècle) onze livres. Par ext. Monnaie de compte valant dix livres.REM. Quand on voulait désigner la pièce d'or étrangère, on disait pistole d'or (→ Cotiser, cit. 1; courtage, cit.; denier, cit. 6; gratification, cit. 1; gratifier, cit. 1; mohatra, cit.; parier, cit. 2).Ducats (cit. 1) et pistoles. || Double pistole d'Espagne. Quadruple.
1 (…) je lui promets dix pistoles d'or par an (…)
Beaumarchais, le Barbier de Séville, I, 4.
Loc. Être tout cousu (cit. 6) de pistoles, très riche.
2 Vx. Régime de faveur (chambre à part, etc.) dans une prison (il s'obtenait à l'origine moyennant une pistole par mois); quartier de la prison où l'on en bénéficiait. || Cellule de la pistole. || Régime de la pistole. || Coucher dans le dortoir (cit. 1) de la prison, en attendant une place à la pistole.
2 Carlos Herrera devant être mis au secret, il fut inutile de lui demander s'il réclamait les bénéfices de la pistole, c'est-à-dire le droit d'habiter une de ces chambres où l'on jouit du seul confort permis par la Justice.
Balzac, Splendeurs et Misères des courtisanes, Pl., t. V, p. 932.
DÉR. 1. Pistolet.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pistole 08 — Allgemeine Information Militärische Bezeichnung: Pistole 04, Pistole 08, Ari 08 …   Deutsch Wikipedia

  • pistole — PISTOLE. s. f. Monnoye d or estrangere du poids du loüis d or. Pistole d or. pistole d Italie. pistole d Espagne. demi pistole. double pistole. pistole de poids. pistole legere. pistole fausse. pistole douteuse. pistole rognée. On appelle,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Pistole — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La pistole est une monnaie utilisée dans divers pays. En France, le mot pistole a servi à désigner l écu espagnol. La pistole, est par… …   Wikipédia en Français

  • Pistole — Pistole: Die Bezeichnung der kurzen Handfeuerwaffe wurde Anfang des 15. Jh.s während der Hussitenkriege aus tschech. píšt ala »Pistole«, eigentlich »Pfeife; Rohr«, entlehnt. Das tschech. Wort gehört zu der slaw. Wortgruppe von tschech. pískat… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Pistole — Pis*tole , n. [F., probably a name given in jest in France to a Spanish coin. Cf. {Pistol}.] The name of certain gold coins of various values formerly coined in some countries of Europe. In Spain it was equivalent to a quarter doubloon, or about… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pistole [2] — Pistole (ital. Pistola, span. Piastole [Stückchen, Plättchen]), spanische Goldmünze, von Louisd orgröße, ungefähr seit 1537, Anfangs sehr unregelmäßig geprägt; erst seit 1730 wurden sie rund u. von besserem Ansehen. Anfänglich war das Gold 22… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pistole [1] — Pistole (vielleicht von der ital. Stadt Pistoja, oder vom tschech. pistala, »Rohr«), kurze, einhändige Handfeuerwaffe, früher auch Faustrohr, Fäustling genannt, prinzipiell den Gewehren ähnlich, deren Entwickelungsgang sie auch mitmachte, vgl.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • pistole — [pis tōl′] n. [Fr, earlier pistolet, dim. of pistole (see PISTOL): so named in Fr, after debasement of the coin, in punning allusion to a double use of the orig. name of the coin, écu, which also meant “shield”] 1. a former Spanish gold coin 2.… …   English World dictionary

  • Pistole [1] — Pistole, 1) kurzes Feuergewehr, welches von der Reiterei am Sattel in einer Tasche, von Seeleuten, Kosacken u. Orientalen im Leibgurt geführt wird. Die P n bestehen aus denselben Theilen, wie die Flinte, nur daß ihr meist mit Messing beschlagener …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Pistole [2] — Pistole (span. Pistolete), eine angeblich seit dem 16. Jahrh. in Spanien gepreßte, seit 1730 in Scheibenform geprägte Goldmünze von 2 Escudos de oro = 17,3 Mk., 11/12 fein, später geringer. Hiernach wurden der französische Louisdor von 1640–1708… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.